Assuvia



La Lettre d'Assuvia

script type="text/javascript">

Recherche






Liste de liens

Alain de PARSEVAL : 'le port de la carte repccap demeure une réelle sécurité. '



Alain de PARSEVAL : 'le port de la carte repccap demeure une réelle sécurité. '
Alain de PARSEVAL, bonjour. En quelques mots, pouvez vous rappeler l'ambition de votre registre ?

AdP - Volontiers ! Notre service est né de l'analyse d'une origine commune à diverses défaillances dans le règlement de prestations en assurance de personne. (vie, et non-vie)

L'assurance ne peut pas deviner l'état de santé ou de nécessité de chacun de ses clients. Elle n'a donc aucune raison de verser des prestations si personne ne les lui demande. En cas d'accident, maladie, dépendance … la déclaration est donc essentielle à ses multiples vocations.

Les droits de l'assuré (le premier bénéficiaire chronologique de l'assurance) en dépendent.
(Il peut être incapable de déclarer son coma, Alzheimer, AVC…). Les droits des autres bénéficiaires (après son décès) sont suspendus à ce même impératif. (Ils peuvent, et doivent parfois ignorer l'existence de ces contrats). Repccap confère alors à chaque bénéficiaire le moyen adapté pour pouvoir déclarer et mettre en jeu son épargne et ses garanties en toutes circonstances (sans délai ni omission).

En cas de besoin, l'état civil de naissance de l'assuré inscrit suffit à un professionnel du droit pour lister les numéros de contrats et établissements d'assurance afin de pouvoir déclarer.
Notre objectif est donc d'étendre nos services au plus grand nombre d'assurés.

A ce jour, combien de personnes ont rejoint le registre des assurés Repccap ?

AdP - L'inscription en ligne reste une option par laquelle quelques centaines de contrats ont été inscrits, elle reste à populariser.

Depuis septembre dernier nous mettons donc l'accent sur notre présence terrain et à ce jour 50 départements sont couverts. (grâce aux cabinets en gestion de patrimoine qui nous ont rejoint et acceptent de se déplacer pour inscrire des assurés sans surcoût)

Désormais, l'inscription à REPCCAP est donc au choix : En ligne, ou sur demande de visite complétée sur le site [www.repccap.com ]url:http://www.repccap.com  ou adressée à Repccap 4 rue des Jardins 63170 Pérignat lés Sarliève

Selon vous, quelle proportion des assurés est "oubliée" par sa compagnie en cas d'accident ? Peut-on quantifier financièrement ces "oublis" ?

AdP - L'assurance "oublie-t-elle" l'assuré, ou l'assuré de déclarer ? Une seule certitude  : Les moyens lui font défaut pour mettre en jeu son épargne et ses garanties. Cette lacune a parfois de lourdes conséquences tant pour l'assuré que pour sa famille et ses proches. L'évaluation des capitaux en déshérence fait encore débat (de un à cinq milliards d'euros selon les sources)
Mais notre service concerne en plusbien d'autres prestations vie à l'assuré (vivant)... ainsi que celles dues au titre d'autres contrats dits "non-vie" dépourvus d'épargne . Elles sont exclues du champ d'investigation de la déshérence.

En quoi l'inscription au registre ou l'utilisation d'une carte Repccap garantie l'attention des compagnies d'assurance ?

AdP - Pour obtenir l'attention d'une compagnie d'assurance il faut déclarer. Avec les coordonnées de la compagnie c'est nettement plus sûr. Avec  les bons numéros de contrats c'est simplement efficace. Aussi nous recommandons de glisser sa carte repccap aux cotés de la carte "vitale" (le "sésame" en cas d'accident ou maladie).

Certains s'en dispensent et se contentent d'indiquer à leurs proches les modalités rappelées sur la carte. C'est certes sans risque à l'égard de l'aliénation, mais les proches ne sont pas forcément là en cas de besoin. Aussi, en attendant que la consultation du registre des assurés soit un réflexe acquis par  le plus grand nombre, le port de la carte repccap demeure une réelle sécurité.

Alain de PARSEVAL, je vous remercie.

Tags : repccap

Mercredi 21 Février 2007

Actualité | Revue de web | Dossiers | Entretiens | Lois & Règlements | Informations utiles | Contrats