Assuvia



La Lettre d'Assuvia

script type="text/javascript">

Recherche






Liste de liens

Déshérence : Aviva se pose en exemple



Déshérence : Aviva se pose en exemple
Alors que le parlement planche sur un nouveau projet de loi sur les contrats d'assurance vie en déshérence, le groupe Aviva a décidé de communiquer pour rappeler à quel moins il avait pu être pro actif sur cet épineux problème.

Ces derniers mois, le groupe rappelle qu'il a écrit au médiateur de la République, imposé une démarche de "bon conseil" à ses conseillers imposant au moins une visite par an à ses clients ou encore obtenu la certification AFAQ sur sa qualité de service.

"Par cette démarche active, Aviva affiche un nombre de contrats en déshérence très faible. Parmi les 12 000 dossiers de successions instruits en 2005 et 2006, seuls 60 bénéficiaires n'ont pas pu être identifiés avec certitude par la Compagnie. Cela représente 0.5% des dossiers gérés, pour un montant de 1,4M€. Ces dossiers sont pour la plupart le fait d’une rédaction imprécise de la clause bénéficiaire." rappelle ainsi le goupe d'assurance.

Une ambition sur laquelle Hervé Mallet, Directeur des Opérations et de la Relation Client d'Aviva Vie, s'éait d'ailleurs exprimé dans ces mêmes colonnes, il y a de cela quelques semaines.


Mercredi 17 Octobre 2007

Actualité | Revue de web | Dossiers | Entretiens | Lois & Règlements | Informations utiles | Contrats