Assuvia



La Lettre d'Assuvia

script type="text/javascript">

Recherche






Liste de liens

Greenspan et DSK pessimistes pour l'économie mondiale



D.R.
D.R.
Tranchant singulièrement avec l'optimisme niais d'un Georges W Bush visiblement dépassé par une crise qu'il a longtemps contribué à masquer par une politique monétaire expansionniste, deux personnalités du monde de l'économie ont profité de la faillite de la Bear Stearns pour faire sonner un son de cloche nettement plus pessimiste au sujet de l'économie mondiale.

Alan Greenspan, emblématique patron de Fed jusqu'en 2006 s'est par exemple montré lucide dans une tribune publiée ce lundi dans le Financial Times. “L'actuelle crise financière aux Etats-Unis va être vraisemblablement jugée comme la plus grave depuis la fin de la Seconde guerre mondiale. Elle prendra fin quand le prix des biens immobiliers se stabilisera et avec eux le prix des produits financiers adossés à des prêts hypothécaires“ a expliqué Greenspan, oubliant visiblement de remettre en cause sa propre gestion monétaire des années 2000.

Même inquiétude pour le patron du fonds monétaire international, le français Dominique Strauss-Kahn, également professeur d'économie : “L'ensemble du système monétaire commence à se tendre avec sur le côté fort l'euro, sur un côté faible le yen et le yuan, et au milieu le dollar. Cela traduit une situation de plus en plus tendue sur les marchés et crée des problèmes pour la croissance économique. Nous avons devant nous une situation où les risques pour la croissance économique sont de plus en plus sérieux. Les prévisions du FMI dans quelques semaines seront un peu plus faibles pour les Etats Unis, l'Europe mais aussi pour les pays émergents, qui bénéficient toujours d'une forte croissance mais ne resteront pas indéfiniment à l'écart des turbulences“, a déclaré à mots choisis Dominique Strauss-Kahn lors d'une conférence de presse.

Deux déclarations qui rompent en tout cas avec la méthode coué de nombreux responsables politiques, cherchant à faire bonne figure pour éviter toute propagation de la crise de confiance envers des institutions financières visiblement à bout de souffle.


Lundi 17 Mars 2008

Actualité | Revue de web | Dossiers | Entretiens | Lois & Règlements | Informations utiles | Contrats