Assuvia



La Lettre d'Assuvia

script type="text/javascript">

Recherche






Liste de liens

Iran et Nigeria font bondir le prix du pétrole



Comme si la crise financière ne suffisait pas, les tensions géopolitiques font à nouveau bondir les prix du pétrole.

Visé par des menaces de bombardements de la part d'Israël et des Etats-Unis, l'Iran a réalisé de nouveaux tirs de missiles mercredi tout en faisant fait savoir qu'il était prêt à riposter militairement à toute attaque contre ses installations nucléaires. Une posture qui laisse craindre une escalade avec ce pays qui est en outre le 4e producteur mondial du pétrole et qui peut bloquer le détroit d'Ormuz où transit une grande partie des exportations des autres pays du golfe persique.

Au Nigeria, un autre grand pays producteur de pétrole, le plus important groupe rebel a annoncé jeudi la fin d'un cessez-le-feu unilatéral et son souhait de menacer l'activité du géant britannique British Petroleum.

Des menaces qui ont en tout cas à nouveau fait flamber le cours du baril de pétrole dépassant pour la première fois le seuil des 147 dollars à Londres et s'en rapprochant à New York


Vendredi 11 Juillet 2008

Actualité | Revue de web | Dossiers | Entretiens | Lois & Règlements | Informations utiles | Contrats