Assuvia



La Lettre d'Assuvia

script type="text/javascript">

Recherche






Liste de liens

L’immobilier pourrait baisser de 25% en France



L’immobilier pourrait baisser de 25% en France
Changement de cycle. Après plusieurs années de hausse et la fiction d’un « atterrissage en douceur », les analystes commencent à anticiper de très sérieuses baisses des prix immobiliers.

Selon Standard and Poors, des marchés tels que l’Espagne, la Grande-Bretagne ou l’Irlande devraient connaître une « crise longue et douloureuse », avec des baisses de prix pouvant encore atteindre 30% dans les 18 prochains mois.

Sur le marché français, pourtant peu exposé au mécanisme des crédits hypothécaires, la hausse des taux d’intérêts serait déjà à l’origine d’une baisse de 11% de l’obtention des crédits immobiliers. Conséquence logique de cet affaissement de la demande, les prix aurait déjà baissé de 1,5% en juillet selon la FNAIM et pourraient également baisser de 10% en région parisienne et de près de 25% en moyenne en province selon une étude de la société générale.

"Le contexte est très nocif. La crise risque d'être aussi grave qu'aux Etats-Unis, l'Allemagne faisant exception", estime Véronique Riches-Flores, économiste de la banque française Société Générale, interrogée par le quotidien économique LesEchos.

Reste à savoir combien de temps cette période de contraction pourra durer. Les plus optimistes misent sur la vitalité de la demande pour une reprise du marché dès 2011 à la faveur d’une baisse des taux, les plus optimistes rappellent le précédent des années 90 avec près d’une décennie de marasme.

Tags : crise, immobilier

Vendredi 22 Août 2008

Actualité | Revue de web | Dossiers | Entretiens | Lois & Règlements | Informations utiles | Contrats