Assuvia



La Lettre d'Assuvia

script type="text/javascript">

Recherche






Liste de liens

La rémunération du Livret A pratiquement divisée par deux



La rémunération du Livret A pratiquement divisée par deux

Prenant acte de la baisse des taux d’intérêt de la banque centrale européenne et de celle de l’inflation, le Premier Ministre François Fillon a annoncé jeudi une baisse de la rémunération du Livret A qui devrait passer de 4% .. à 2,5% le 1er février prochain.

La baisse aurait toutefois pu être beaucoup plus importante. L’hôte de Matignon était en effet favorable à un taux de rémunération plus important, de l’ordre de 2%, mais semble avoir cédé à la pression de Nicolas Sarkozy, plus soucieux du pouvoir d’achat des Français.. que de l’équilibre des finances de ses institutions.

« Le meilleur moyen pour les français de maintenir leur pouvoir d’achat est de pouvoir conserver leur emploi. Les intérêts reçus par les ménages pesaient pour seulement 3.3% du revenu des ménages en 2007 alors que les revenus d’activité représentaient 74% !. Une baisse des taux d’intérêt, favorisant l’appétit pour l’emprunt et donc l’activité au détriment de la rémunération de l’épargne, est la nécessaire médication pour nos économies en pleine crise de crédit. » observe Cyril Blesson, Directeur de la Recherche Economique et Institutionnelle chez Seeds Finance.

Les prévisions pessimistes de l’INSEE en matière d’inflation (0,9% en décembre, sans doute 0,3% en juin) pourraient néanmoins permettre au premier ministre d’avoir le dernier mot et d’imposer une nouvelle baisse dans les prochains mois.

Reste à savoir si les 46 millions de Français, détenteurs de ce type de placement défiscalisé et non risqué, se satisfaieront de ce type de tau d’intérêt, désormais deux fois inférieur aux contrats d’assurance vie en euro, dont la rentabilité en 2009 devrait encore s’approcher... des 4%

Tags : livret a

Jeudi 15 Janvier 2009

Actualité | Revue de web | Dossiers | Entretiens | Lois & Règlements | Informations utiles | Contrats