Assuvia



La Lettre d'Assuvia

script type="text/javascript">

Recherche






Liste de liens

Le marché du courtage en ligne reste dynamique



En cette période de crise où les produits traditionnels d'épargne affichent des rendements de plus en plus faibles, à l'image du Livret A qui a atteint son taux historique le plus faible, nombre d'investisseurs se sont tournés vers la bourse pour trouver des placements leur offrant des rendements plus intéressants, ce mouvement en est d'autant plus facilité par l'émergence de services de courtage en ligne rendant cet investissement toujours plus facile. Si, face aux fluctuations des marchés, les particuliers avaient pu rester dans l'expectative, il convient de constater que les tendances affichées durant le mois de mai montrent une évolution dans le domaine.

En effet, lors des phases d'incertitudes, les investisseurs ont toujours eu tendance, jusqu’à présent, à adopter une attitude basée sur l'observation et le désengagement, force est de constater que les récentes fluctuations du CAC 40 n'ont pas entraîné, chez eux, ce même comportement ; les tendances relevées par l’ACSEL, pour le mois de mai 2010, démontrant un certain changement dans leurs réactions. Cette tendance, déjà amorcée en début d’année, vient d’être confirmée, puisqu’une hausse de 5 % du nombre de transactions a été observée, par rapport à la même période de l’année 2009, portant ainsi le nombre d'ordres exécutés à 5,2 millions pour ces cinq premiers mois ; le mois de mai ayant même montré une activité particulièrement importante, enregistrant quelques 1,2 millions d’ordres, soit une hausse de 20 %, au cours de la même période de l'année précédente.

Si le début du mois de mai a été marqué par de grandes phases de vente, principalement liées aux fortes baisses du CAC 40, celui-ci ayant vu sa cotation passer, par deux fois, en dessous des 3500 points, sur cette courte période, il convient de souligner que les investisseurs particuliers ont vu, dans ces phases, l'opportunité de réaliser des investissements intéressants, qui se sont finalement concrétisés par l’achat d’un nombre important d’actions. Il convient de souligner que ce mouvement est particulièrement dû aux investisseurs déjà engagés dans les marchés, ces évolutions successives, et particulièrement les phases de hausse, n’étant pas accompagnées d’ouverture de compte massives, comme ce fut le cas en 2008, à la suite de la faillite de la banque d’investissement américaine Lehman Brothers.

Cette croissance du nombre de transactions s’explique également par l’évolution des particuliers dans la façon d’aborder leur investissement. En effet, à la suite d'une période d'observation, en début d'année, mise en évidence par la diminution du nombre de transactions réalisées, durant laquelle les marchés sont apparus plus troubles, ceux-ci, du fait de l’expérience acquise, n’ont pas tarder à se lancer à nouveau, montrant alors leur capacité à lire les fluctuations boursières ainsi que leur réactivité, facilitée toutefois par les systèmes de courtage en ligne, mis à leur disposition, leur permettant d'adopter des réponses rapides aux différentes variations.

L'ajout, depuis le 26 mai dernier, de 96 valeurs à la liste des placements éligibles au Service de Règlement Différé semble également encourager l'activité des investisseurs en ligne, dans la mesure où un tel dispositif leur permet d'adopter des positions affichant des rendements encore supérieurs, grâce à l'effet de levier.



Source: http://www.comparabourse.fr/news-220610.php


Mercredi 23 Juin 2010

Actualité | Revue de web | Dossiers | Entretiens | Lois & Règlements | Informations utiles | Contrats