Assuvia



La Lettre d'Assuvia

script type="text/javascript">

Recherche






Liste de liens

Taux : La Fed baisse, la BCE hésite



Pompier ou pyromane ? Après un “lundi noir” marquée par une chute libre des principales places financières européennes et asiatiques, la banque centrale américaine, la Fed, a surpris les observateurs en annonçant mardi matin une baisse de son principal taux directeur de 0,75% avant l'ouverture de Wall Street, fermé ce lundi.

Plutôt efficace, cette baisse historique en 23 ans décidée par Ben Bernanke a permis aux marchés de terminer la journée de mardi sur une légère hausse, compensant partiellement les pertes de la veille.

Mais l'accalmie pourrait être de courte durée. Tandis que la presse économique se demande si Bernanke n'a pas cédé à la panique avec une baisse d'une telle ampleur, les marchés se tournent désormais vers son homologue européen, Jean-Claude Trichet.

Après plusieurs mois de hausse, ce dernier a laissé entendre qu'il n'était pas question d'une baisse des taux à l'heure où la zone euro était au contraire confrontée à une résurgence de l'inflation (3,1% en décembre) qui reste, malgré la crise boursière, la priorité de la BCE.

Une position qui a d'ailleurs entraîné une rechute des marchés avec une baisse de près de 4% du CAC40 en cours de séance et qui pourrait durablement changer la donne entre une zone Euro, avec monnaie forte et taux d'intérêt élevé (4%) et une zone dollar, en perte de vitesse avec désormais un taux directeur de 3,5%.

Reste à savoir si cette situation inédite stabilisera les marchés ou au contraire les fragilisera en raison d'anticipations sur une très probable récession outre atlantique.

Mercredi 23 Janvier 2008

Actualité | Revue de web | Dossiers | Entretiens | Lois & Règlements | Informations utiles | Contrats