Assuvia



La Lettre d'Assuvia

script type="text/javascript">

Recherche






Liste de liens

Les différentes options de gestion des contrats d’assurance vie



L’assurance vie connaît aujourd’hui ses plus belles heures et cela ne semble pas prêt de s’arrêter au vu des nombreux avantages que celle-ci accorde à tous ses détenteurs.
Exonération fiscale à l’issue des huit ans suivant la date d’ouverture du contrat, absence de droits de succession jusqu’à hauteur de 152 500 euros et possibilité de désigner les bénéficiaires de son choix, voici quelques une de ses qualités, associées à la possibilité de consacrer les sommes versées à ses envies, que ce soit pour préparer sa retraite, pour léguer un capital ou en vue d’un projet précis.
L’assurance vie propose plusieurs supports, à choisir suivant son profil d’investisseur, entre prudent ou, à l’opposé, dynamique. Pour cela, ce type de contrat offre trois possibilités, quel que soit l’assureur : le fonds en euros particulièrement sécuritaire, les multisupport ou les unités de comptes permettant des profits plus importants, mais aussi une prise de risque conséquente.
Autre choix à faire lors de l’ouverture d’une assurance vie : sa gestion. En effet, l’ensemble des banques et assureurs proposant ces contrats les associent également à des solutions pour gérer son argent au quotidien, suivant le souhait de chacun et le temps à pouvoir y consacrer. 

<>L’utilité des services de gestion en assurance vie<>

Les options de gestion permettent ainsi d’optimiser son contrat d’assurance vie. De plus en plus considérées comme de réels services financiers, elles offrent toute une palette de produits adaptés et souvent sécurisants.
Plusieurs banques proposent ces options gratuitement ou en les incluant dans des packs aux services multiples. De là en découlent bien souvent des frais, que ce soit par le biais de forfaits ou de prélèvement lors de chaque opération.
Principalement, trois types de gestion sont proposés, sous des noms différents suivant les établissements : la gestion libre qui permet de gérer son contrat à sa guise, surtout avec les nouveaux outils Internet, la gestion pilotée pour prévoir des actions automatisées et la gestion sécurisée qui permet de protéger automatiquement son capital, mais aussi ses plus values.
Toutes ces formes de gestion sont réparties en plusieurs fonctions, à utiliser groupées ou au cas par cas, suivant ses besoins.

<>Des options de gestion pour mieux vivre son épargne<>

En effet, quel que soit son choix de gestion, chaque souscripteur peut alors bénéficier de ces services associés, soit en les déclenchant soi-même, soit en optant pour des actions automatisées et programmées.
Ainsi, première de ces options de gestion parmi les plus utilisées, le rééquilibrage automatique. Cet outil permet de conserver son profil d’investisseur en tenant compte des modifications des placements choisis. Les données doivent être entrées dès la souscription à cette option pour définir les consignes et les risques à prendre, ainsi que les souhaits de protection de l’épargne acquise.
Son fonctionnement est simple : la composition des supports à un instant donné est comparée à la prise de risque préalablement définie. Le compte est alors réajusté si nécessaire pour correspondre en tout point au placement choisi. Cela concerne les investissements multisupport ou en unités de comptes afin de conserver le profil originel du souscripteur. L’ensemble des opérations se fait alors automatiquement, sans que l’assuré n’ait à s’en occuper. Cette fonction permet également de protéger les intérêts générés.
Pour obtenir les meilleurs résultats avec ce système, il est en revanche conseillé d’opter pour une formule de rééquilibrage exécutée chaque trimestre et non chaque année, correspondant alors à un délai trop grand pour suivre avec efficacité les fluctuations de la bourse.
Autre option de gestion, la dynamisation des plus values du fonds en euros. Cette fonction permet de protéger le capital investi sur le fonds en euros en réinvestissant les plus values générées sur des supports en unités de compte présents dans le contrat. Cette option concerne les contrats en multisupport. Cet arbitrage est généralement réalisé annuellement. Ainsi, tous les risques sont transférés exclusivement sur les plus values en offrant la possibilité d’un meilleur rendement. L’intégralité des sommes investies est ainsi conservée, amputée des frais de versement dans le cas où ils seraient facturés. L’option peut, chez la plupart des assureurs, être souscrite à tout moment mais est, en revanche, souvent conditionnée à une somme minimale de transfert. Une option de gestion qui est d’ailleurs proposée de plus en plus souvent et est même devenue un incontournable des placements en multisupport.
Pour tous les placements choisis sur des supports dynamiques, chaque investisseur peut alors faire le choix, à l’inverse, de sécuriser les plus values des placements en unités de comptes sur les fonds en euros.

<>L’investissement progressif : l’outil pour tous de l’assurance vie<>

Reste que tout le monde n’est pas non plus expert en placement. Afin d’appréhender au mieux l’investissement en bourse au travers de l’assurance vie, un nouvel outil est proposé et concerne les placements en multisupport, il s’agit de l’investissement progressif. Avec un capital placé en fonds en euros, le souscripteur peut alors peu à peu prendre progressivement une option plus dynamique par le biais d’arbitrages réalisés suivant une périodicité préalablement définie, et des versements sur le contrat d’assurance vie également réguliers. Accessible de ce fait aux plus petits épargnants, il est cependant conseillé uniquement pour une vision de l’investissement à long terme.
Parmi les options de gestion les plus communes, il en reste une dernière, celle de la sécurisation progressive de l’épargne. Il s’agit là de bénéficier automatiquement d’une protection de ses plus values. Cette étape est souvent choisie en vue de préparer sa retraite, pour obtenir le meilleur rendement tout en protégeant de façon régulière certaines sommes suivant une grille préétablie et ainsi garantir un revenu.
Les options de gestion sont donc nombreuses à être mises à disposition des souscripteurs de contrats d’assurance vie pour leur garantir une bonne rentabilité, sans intervention manuelle de leur part. Souvent  facturés, ces produits sont ainsi totalement automatisés et tiennent compte de critères préalablement définis. Une bonne solution donc, de vivre son épargne en toute sérénité tout en s’assurant de bons rendements, la sécurisation de son capital et un montant progressif de plus values.


Dimanche 12 Décembre 2010

Actualité | Revue de web | Dossiers | Entretiens | Lois & Règlements | Informations utiles | Contrats