Assuvia



La Lettre d'Assuvia

script type="text/javascript">

Recherche






Liste de liens

Les principaux types d'obligations



Les principaux types d'obligations
On distingue trois principaux types d'obligations selon la façon dont le taux d’intérêt est calculé.
- Les obligations à taux fixe: elles donnent droit au versement d'un coupon fixe, généralement annuel, pendant toute la durée de l'emprunt.

- Les obligations à taux variable: les intérêts sont calculés sur la base d’un taux de référence, généralement un taux de marché, actualisé chaque année. Le coupon peut donc varier en plus ou en moins d’une année sur l’autre.

- Les obligations indexées : le taux d’intérêt est actualisé chaque année en fonction d’un indice tel que l’indice de la construction, un indice boursier, etc. Le coupon peut donc varier, là aussi, en plus ou en moins d’une année sur l’autre.

Les autres types d'obligations

Certaines obligations d’un type particulier peuvent être échangées contre des actions ou des obligations d’un autre type dans des conditions définies lors de l’émission :

- Les obligations convertibles en actions :

Ces obligations convertibles peuvent être échangées, à partir d’une date donnée, contre des actions du même émetteur selon une parité d'échange fixée à l'émission (par exemple 3 actions pour 100 € d’obligations).

En général, cette conversion vous est proposée sous forme d'option : vous pouvez décider de ne pas la faire jouer et donc de vous faire rembourser votre capital au terme de l'emprunt ou bien vous pouvez exercer votre option et devenir alors actionnaire de la société. C’est, bien entendu, le cours de l’action et la parité d’échange qui vous permettront de déterminer s’il est avantageux ou non d’exercer cette option.

- Les obligations échangeables :

Ces obligations peuvent être échangées à partir d’une certaine date contre d’autres titres (d’autres types d’obligations, des bons de souscription, etc.). L'échange vous permet, par exemple, de transformer des obligations à taux fixe en obligations à taux variable ou inversement. En général, si vous anticipez une baisse des taux, il est probablement dans votre intérêt de conserver des obligations à taux fixe et si vous anticipez une hausse des taux, de conserver des obligations à taux variable.

Ces possibilités de changement sont obligatoirement définies lors de la signature du contrat. La contrepartie de ce type d'avantage est en général un taux d'intérêt moins élevé que celui proposé pour une émission obligataire classique.

Samedi 20 Janvier 2007

Dans la même rubrique :

Actions cotées - 20/01/2007

Actions cotées - 20/01/2007

Assurance vie - 20/01/2007

Bon du Trésor : - 20/01/2007

Bons de caisse - 20/01/2007

Bourse - 20/01/2007

Bourse - 20/01/2007

Bourse de Paris - 20/01/2007

Bourses étrangères - 20/01/2007

CODEVI - 20/01/2007

1 2 3 4 5

Actualité | Revue de web | Dossiers | Entretiens | Lois & Règlements | Informations utiles | Contrats