Assuvia



La Lettre d'Assuvia

script type="text/javascript">

Recherche






Liste de liens

Or



Or
Quelques chiffres

Les principaux possesseurs de métal jaune dans le monde restent les banques centrales des grands pays, comme la Banque de France qui garde environ 3000 tonnes en salle des coffres soit un peu plus d'une année de production.

Le Fonds Monétaire international détient environ 3 200 tonnes d'or qui sont confiés à des dépositaires désignés. Leur valeur au prix courant du marché représentait, au 31 janvier 2004, 41,3 milliards de dollars.

Le cours de l'or à Paris a sensiblement progressé, puisqu'en 3 ans (de 1999 à 2002) la barre est passée de 8926,25 € à 10 458,89 €, le lingot est passé de 9014 € à 10 473,89 € et le Napoléon est passé de 50,87 € à 60,53 €.

Si les achats d'or par les consommateurs (bijoux essentiellement) ont légèrement diminué en 2002, ils représentaient quand même dans le monde environ 3067 tonnes, et en France 20,7 tonnes. L'impact des transactions effectuées par des particuliers sur le marché de l'or reste donc assez modeste.

Le marché de l'or

L’or a souvent représenté une valeur refuge vers laquelle les particuliers se sont souvent dirigés en des périodes troublées. Même si de nos jours, les pièces d’or n’ont plus cours légal et même si le cours de l’or est désormais largement influencé par les utilisations industrielles du métal, l’or conserve pour certains un attrait particulier. De plus, bon nombre de familles possèdent encore quelques pièces, transmises de génération en génération.
Sous certaines conditions, il est possible d’acheter ou de vendre de l’or à la Bourse de Paris. Le marché est placé sous la surveillance d’Euronext et concerne un certain nombre de pièces françaises et étrangères circulant en nombre suffisant. Il concerne également l’or sous forme de lingot de 1 kilo.

Ce marché fonctionne tous les jours ouvrés (à partir de 12h15) pour le lingot et les pièces les plus demandées, et seulement une fois par semaine, le jeudi, pour les autres pièces cotées.

Les pièces qui ne sont pas cotées à la Bourse ne sont pas sans valeur, et même si elles sont rares, elles peuvent avoir une valeur considérable pour des collectionneurs. Il existe de nombreuses officines spécialisées dans le marché de la numismatique. C’est auprès de ces officines que vous pourrez éventuellement acheter ou vendre des pièces qui ne seraient pas négociables en bourse.

Acheter ou vendre de l'or

Pour acheter ou vendre de l’or à la Bourse, vous pouvez passer par votre agence bancaire, si elle assure ce service. Dans le cas contraire, elle vous indiquera la marche à suivre. Vous pouvez également vous adresser à un courtier spécialisé.
Sur le marché de l’or, vous pouvez passer des ordres “ au mieux ” (l’ordre est exécuté dès la prochaine cotation) ou bien “ à cours fixé ” (l’ordre n’est exécuté que si le cours atteint le niveau demandé, il peut d’ailleurs n’être exécuté que partiellement). Si vous déposez des pièces d’or à votre banque pour vente en Bourse, vous aurez à supporter les frais d’envoi (achat du conditionnement et frais d’expédition en valeur déclarée) dont le montant varie selon le poids et la valeur du métal vendu.

Attention : même si elles font l’objet d’une cotation, les pièces que vous souhaitez vendre ne seront pas nécessairement acceptées sur le marché. En effet, seules sont négociées celles qui sont en parfait état de conservation. Notamment, elles ne doivent porter aucune marque de griffure ou d’éraflure. Il est conseillé de ne pas chercher à nettoyer les pièces avant de les adresser à la vente car les traces de produits utilisés et l’absence de patine diminuent la valeur des pièces. Le refus des pièces par le marché ne vous dispensera pas de payer les frais d’envoi et de retour. Les pièces refusées par le marché peuvent toujours être vendues au poids d’or, c’est-à-dire pour un prix beaucoup plus faible que la valeur théorique des pièces.

Pour être certain de la qualité des pièces, lors de leur revente éventuelle, vous pouvez demander au moment de l’achat, une livraison sous pli scellé. Bien entendu, vous conserverez l’emballage d’origine non ouvert.

L’achat d’or ne peut pas être réalisé en espèces au-delà de 3.000 €. Par ailleurs, les ventes d’or sont soumises à une taxation d’office de 8 % du montant brut de la transaction.

Samedi 20 Janvier 2007

Dans la même rubrique :

Actions cotées - 20/01/2007

Actions cotées - 20/01/2007

Assurance vie - 20/01/2007

Bon du Trésor : - 20/01/2007

Bons de caisse - 20/01/2007

Bourse - 20/01/2007

Bourse - 20/01/2007

Bourse de Paris - 20/01/2007

Bourses étrangères - 20/01/2007

CODEVI - 20/01/2007

1 2 3 4 5

Actualité | Revue de web | Dossiers | Entretiens | Lois & Règlements | Informations utiles | Contrats