Assuvia



La Lettre d'Assuvia

script type="text/javascript">

Recherche






Liste de liens

Portefeuille de titres



Portefeuille de titres
Qu'est-ce que c'est ?

Avant d'acheter des valeurs mobilières, vous devez au préalable ouvrir un compte titres auprès de votre banque. C’est ce compte (ou ces comptes si vous en avez plusieurs) qu’on appelle parfois aussi portefeuille titres. Sur ce compte titres, vos achats et ventes font l'objet d'une inscription, les achats au crédit et les ventes au débit, valeur par valeur, et comme pour votre compte chèque, vous recevez régulièrement un relevé vous permettant de savoir où vous en êtes. De même après chaque achat ou vente de titres, vous recevrez un avis reprenant toutes les caractéristiques de l’opération effectuée (on appelle cet avis un “ avis d’opéré ”). Au moins une fois par an, en fin d’année, vous recevez un récapitulatif complet de votre portefeuille avec sa valeur au 31 décembre, mais certaines banques proposent des relevés détaillés plus fréquents.
Vous pouvez déposer vos titres en compte titre ordinaire, sans contrainte particulière ou bien dans le cadre d’un Plan Epargne en action (PEA) pour bénéficier d'une fiscalité particulièrement attractive (cf. la fiscalité des revenus de valeurs mobilières, et la fiscalité des plus-values de valeurs mobilières), mais il est alors nécessaire de respecter certaines conditions. Vous avez d’ailleurs le droit de cumuler compte titre ordinaire et PEA.

Votre portefeuille de titres

Le compte titres ordinaire

Le compte titres ordinaire correspond à la façon la plus simple de détenir des titres, mais pas forcément la plus avantageuse au plan fiscal. Avant de vous décider à ouvrir un compte titres ordinaire, vous avez certainement intérêt à vérifier s’il n’est pas plus opportun, dans votre cas personnel, d’ouvrir un Plan d’épargne en actions (PEA).
Si vous choisissez d’ouvrir un compte titres ordinaire, celui-ci peut, comme votre compte chèque, être ouvert sous forme de compte joint. Il peut également être ouvert à un mineur, mais bien sûr, dans ce cas, il ne pourra fonctionner que sous la responsabilité de son représentant légal.

Vous pouvez déposer sur le même compte titres n’importe quelle valeur cotée (actions, obligations, bons de souscription, droits, etc.) mais aussi n’importe quelle SICAV ou Fonds Commun de Placement (FCP). Il n’y a pas de limite au nombre de titres que vous pouvez détenir sur un compte titres ordinaire ni à la valeur de ces derniers. En revanche, votre compte titres ne peut détenir que des valeurs mobilières, et vous ne pouvez donc pas y déposer ou virer des sommes en euros. Quand vous achetez des valeurs mobilières, vous les payez avec votre compte chèque, et quand les titres sont livrés, ils sont inscrits au crédit de votre compte titres. De même quand vous vendez des titres ou quand vous touchez des dividendes ou des coupons, ils sont versés sur votre compte chèque.

Enfin, bien qu’il fonctionne avec des mouvements de titres au crédit et au débit, votre compte titres ne peut pas être débiteur sur une valeur donnée puisque vous ne pouvez pas vendre plus de titres que vous n’en possédez.

La fiscalité des revenus de valeurs mobilières s’applique lorsque celles-ci sont déposées dans un compte titres ordinaire. Il en va de même pour la fiscalité des plus-values sur les cessions de valeurs mobilières.

Samedi 20 Janvier 2007

Dans la même rubrique :

Actions cotées - 20/01/2007

Actions cotées - 20/01/2007

Assurance vie - 20/01/2007

Bon du Trésor : - 20/01/2007

Bons de caisse - 20/01/2007

Bourse - 20/01/2007

Bourse - 20/01/2007

Bourse de Paris - 20/01/2007

Bourses étrangères - 20/01/2007

CODEVI - 20/01/2007

1 2 3 4 5

Actualité | Revue de web | Dossiers | Entretiens | Lois & Règlements | Informations utiles | Contrats